Il y a quelques jours je fêtais mon anniversaire dans un restaurant africain de la capitale.

Ce fût l’une de mes pires expériences vécues jusqu’à présent. J’ai été tellement choquée et déçue par cette soirée qu’il fallait que je vous en parle. Mon pire anniversaire au restaurant L’Afrodisiac.

Après cela , je me suis posée la question du Black Business en France, et surtout de ce slogan que l’on voit partout: “Support Black Business“. Doit-on soutenir les business afro coûte que coûte?

 

Storytime: Mon pire Anniversaire au restaurant L’Afrodisiac

Tout ça c’est la faute de S. … et aussi parce que je suis bornée lol

Je n’étais pas spécialement emballée par le fait de fêter mon anniversaire cette année.

Si vous êtes Lion , vous savez que le sujet de ” l’anniversaire ” est très sensible pour nous… (si vous n’êtes pas Lion tant pis pour vous ;))

De ce fait, j’avais pensé à aller dans un restaurant avec 4 ou 5 personnes de ma team, un restaurant gastronomique français. C’est alors que S. (de la Team Bouffe), me suggère de choisir un restaurant africain. J’ai alors pensé à la Villa Maasaî, mais j’y avais déjà fêté mon anniversaire l’an dernier (anniversaire mémorable:)). Je me suis alors souvenue d’un nouveau restaurant africain dans le même secteur qui avait ouvert cette année, et auquel j’avais été invité pour un brunch afro (j’y reviendrai plus tard). Le restaurant l’Afrodisiac.

À lire: La Team Bouffe au restau Soulf Food Mama Jackson

Finalement, je réserve une table pour 12 personnes, le 26 juillet à 20h, par le biais de La Fourchette. Je précise lors de ma réservation que c’est pour un anniversaire. Et je dis à mes invités de venir à 19H45 pour anticiper les retards (l’heure africaine lol). Ce soir là, je réussi à me perdre avant d’arriver au restaurant (no comment) , et avec 2 autres amies nous arrivons au restaurent à 20H15. Heureusement, 5 invités étaient déjà présents depuis 20h et avaient commandé leurs boissons.

20h30

La serveuse arrive pour prendre nos boissons.

Entre temps, 3 invités seront en retard (2 d’entre elles arrivent en uber, 1 est en route, et la 12 ème invitée ne pourra finalement pas venir)

On demande à la serveuse si on peut commander nos plats. Elle nous dit qu’elle préfère attendre que tous les invités soient là. On attend donc et on demande des carafes d’eau.

20h50

Comme il ne manquait plus qu’une seule invitée, nous décidons de commander. La serveuse arrive à 21h, sans carafe d’eau. Nous passons commande, et pendant cela, la dernière invitée arrive.

À 21h10, tout le monde avait passé sa commande. La serveuse nous précise qu’il y aura de l’attente.

22h

Nous avons enfin nos carafes d’eau mais toujours pas de plats en vue, ni même les entrées.

22h10

Une de mes amies avait calculé qu’une grande table derrière nous avait commandé 3O min avant nous et que leurs plats étaient arrivés au bout d’1h. Nous avions donc espéré être servis dans l’heure. Et non!

Nous relançons la serveuse qui nous dit que les grillades prennent du temps à cuire (lol). Je lui dis que nous risquons de partir dans un autre restaurant car l’attente est trop longue. Elle me répond que dans ce cas elle annulera nos commandes. (donc elle s’en fout complètement en fait !) Je demande à voir la responsable du restaurant.

(Le problème: trouver un autre restaurant pour une dizaine de personnes à 22h15 alors que certains doivent rentrer tôt…)

22h30

Nous ne sommes toujours pas servi.

Une des invités doit partir. Je l’accompagne à la sortie et demande à la serveuse si une compensation financière sera proposée. Elle me répond qu’elle n’arrive pas à joindre la responsable du restaurant.

22h40

Les premiers plats arrivent.

23h

Tous les plats sont servis.

23h15

3 des invités doivent partir. Je les raccompagne à la sortie et exige un geste commercial. La serveuse (qui n’a pas réussi à joindre la responsable du restaurant) nous propose une remise de 5%.

Et là, c’est parti en vrille.

T. et K. demandent des explications à la serveuse car ils trouvent ça scandaleux.

Pendant ce temps, je jette un coup d’oeil en cuisine, et je vois un visage familier.

Je vous avais dis que j’étais déjà venue dans ce restaurant car j’avais été invité par le chef Nathalie BRIGAUD NGOUM qui y avait fait son premier brunch. À l’issu de ce repas, le chef nous avait présenté moi et d’autres blogueuses, à la responsable du restaurant.

Je vous en avais même parlé dans mes stories Instagram

Je n’oublie jamais un visage. J’ai donc reconnu la responsable du restaurant l’Afrodisiac, dans les cuisines, pendant que sa serveuse nous avait prétendu son absence durant toute la soirée.

Je lui demande si c’est bien elle la responsable. Elle ne me répond pas. Je la relance. Elle me dit que oui et finit par sortir des cuisines. Je lui explique alors la situation, que nous avons attendu 2h pour être servi, que certains invités ont dû partir et que c’était censé être un heureux anniversaire.

À ce moment là, la responsable ce tourne vers la serveuse:

– C’est le groupe d’anniversaire ?

– Oui

– Ils sont arrivés à quelle heure?

– Ils sont arrivés en retard!

–( vers moi) Vous avez de la chance qu’elle vous ait pris, si ça avait été moi, je ne vous aurais même pas accepté!

À ce moment précis, mon cerveau est sorti du mode pause. Je vous épargne la suite mais sachez que le Lion et le Dragon en moi se sont libérés. Et comme je suis quelqu’un de civilisé, ce sentiment s’est exprimé en cris de colère et pleurs de rage. (No fight, ain’t nobody got time for that)

daenerys-got

Libérez le Dragon

J’ai demandé à tout le monde de quitter les lieux aussi vite que possible.

 

Soutenir le black business : mythe ou réalité?

Est ce que ce genre d’expérience vous ai déjà arrivé?

Voici quelques témoignages:

 

restaurant-lafrodisiak-paris

Expérience d’une autre blogueuse au restau l’Afrodisiak

plat-restaurant-lafrodisiak

Plat baignant dans l’huile…

” Quand j’ai expliqué à la community manager que j’étais déjà venue une première fois avec d’autres blogueuses et que c’était très bien passé, elle m’a répondu que c’était parce que j’étais venue en tant que blogueuse...”

 

carafe-eau-lafrodisiak

Carafe d’eau pour 3 personnes…

support-black-business

 

Témoignages de la Team Darlin sur Instagram:

 

” Support black business oui, Support mediocrity nope. Je suis sûre qu’il y a d’autres restau qui feront l’affaire…”

 

Pourquoi je vous raconte toute cette histoire?

Tout simplement parce que ce n’est pas la première fois que ce genre de choses arrivent dans les business afro. Je ne veux pas faire de généralités, mais je suis arrivée à un point où je ne peux plus faire l’impasse sur ce qui me semble être intolérable, juste parce que je veux voir ma communauté réussir.

Depuis que j’ai commencé ce blog, je me suis naturellement dirigé vers des entrepreneurs afro, qui mettaient en avant notre culture par leur savoir faire.

Les Sinai Yaba, Noeud Kipé, Kory Wade, Manissira, Zramaleh, Design Essentials

À lire: Les accessoires en wax avec Le Noeud Kipé

Ce sont eux le black excellence, et ce sont eux que j’ai envie de supporter.

Je n’ai plus la patience, ni la gentillesse de m’attarder sur la “black mediocrity“.

Dans cette mésaventure au restaurant l’ Afrodisiac, mon erreur a été de croire que leur manque d’organisation était dû au fait que ce restaurant venait d’ouvrir. Je voulais leur laisser la chance de prendre leurs marques… Anyway, now I know …

 

Partager:

11 Commentaires

  1. Khalilou
    samedi 14 septembre 2019 / 22:36

    Villa massai t a payé combien pour critiquer la concurrence ?

    • Of Course Darlin
      Auteur
      dimanche 15 septembre 2019 / 08:42

      Ta boss t’as payé combien pour venir polluer mon blog? Je n’ai jamais été en contact avec les dirigeants de la Villa Maasai et je ne dirais même pas que ce sont des concurrents: ils ne sont pas dut tout dans la même catégorie…

      • khalilou
        dimanche 15 septembre 2019 / 11:02

        je n’ai absolument rien à voir avec ce restaurant, je ne suis pas mandaté, je suis tombé sur ton article par le plus grand des hasards.En qualité de lecteur Mes propos n’engagent que moi. Par contre quelques points et l’aspect général de ton article m’ont fait réagir!! tout simplement!! j’espère que tu es ouverte à la critique??? il parait que ça fait progresser 😉

        1er. Tu parles de ton expérience dans un restaurant mais en citant un autre du coup ça peux laisser penser que ..tu as un intérêt dedans .et remettre en question ton impartialité
        (friande de ristourne en plus apparemment , j’espère que tu gratte partout et pas que chez les commerçant afro encore un problème cette maladie de trop de noir de vouloir toujours négocier , le prix n était pas afficher?? la réduction la fourchette n était pas suffisante??? depuis quand dans un restaurant tu n’es pas satisfait , tu demande à baisser le prix??? bizarre j’ai jamais vu nul part satisfait ou rembourser )

        Objectivité d’une blogueuse est impérative pour avoir de la crédibilité auprès des lecteurs. si je résume bien la première fois ça c’est très bien passé alors que tu as décliné ta qualité de blogueuse à la fin…pour ton anniversaire tu as décliné ta qualité de blogueuse à la fin? comment tu peux justifier la différence de service par ta qualité de blogueuse vu qu’a chaque fois elle n’était connu de l’établissement qu’a la fin de ton repas??? bizarre

        2eme: En tant qu’afro conscient ,grand défenseur du black business et de l’émancipation de notre communauté j’ai particulièrement peu goûté ( venant d’une blogueuse AFRO) ton insidieuse comparaison avec le restaurant gastronomique “français”, garde tes complexe d’infériorité pardon en 2019 ce n’est plus possible. un critère rationnel ( service , décoration, prix , qualité ) . Tout les restaurant blanc ne sont pas “mieux” que les afro (les gout et les couleurs ne se discute pas tu as le droit de préféré la nourriture française). mais il peux y avoir des service difficile partout! arrêtons de nous auto- stigmatiser !!

        • Of Course Darlin
          Auteur
          dimanche 15 septembre 2019 / 20:16

          Je suis ouverte à la critique (d’où cet article), pourtant il me semble que pour un lecteur lambda, votre avis semble catégorique envers une personne que vous venez de découvrir via un blog (je vous invite à jeter un rapide coup d’oeil sur quelques articles 😉

          1: Je parle d’une expérience dans ce restau, qui est pour le coup africain, et je le compare à une autre expérience, dans un autre restau afro ; en quoi est ce si étonnant? Donner mon avis, c’est ce que je fais sur ce blog. A quel moment est il insinué que j’ai bénéficié d’une réduction lors de ma première visite à l’Afrodisiac? J’ai été invité par une chef dans ce restaurant pour gouter à la cuisine de la chef, mais j’ai payé mon repas! À quel moment est il dit que j’ai fait un partenariat avec la chef? Lors de la réservation la chef savait qui nous étions, ainsi que la gérante.Lors de mon anniversaire, je suis venue comme toute cliente voulant fêter son anniversaire et donc j’ai réservé une table (la fourchette ne fait pas de réduction le soir en général lol). J’ai assisté à un manque de professionnalisme dans ce restau, j’ai demandé un geste commercial pour le préjudice (comme cela se fait dans n’importe quel business: ex la sncf, les retards d’avion..) et on nous a menti. Si lorsque vous n’êtes pas satisfait d’un service, vous laissez faire, c’est votre droit.

          2: Vous êtes afro conscient, moi aussi. J’ai mentionné le fait que je voulais au départ réserver dans un restau gastronomique français….pour changer un peu! Si le simple fait de mentionner un commerce autre qu’afro vous mets dans tous ses états, je pense qu’il faut revoir la définition de complexe d’infériorité. Le fait de ne pas parler de la nourriture était justement de ne pas en rajouter: je l’ai trouvé juste passable.

          Nous avons des divergences d’opinion, mais je vous remercie pour votre avis.

        • Ange
          dimanche 15 septembre 2019 / 20:19

          Bonjour

          Je trouve votre commentaire très agressif.
          Pour info, j’y étais à cet anniversaire et je confirme le manque de professionnalisme et de respcet du personnel.
          J’étais là première invitée à partir et aucune excuse de la part du restaurant.

          Non mais! où est le complexe d’infériorité dans le fait de dénoncer ce qui n’est pas bien ?

          Soutenir le black business oui mais il faut aussi même en lumière ce qui ne marche pas ! Et c’est le cas.

          • Of Course Darlin
            Auteur
            lundi 16 septembre 2019 / 17:17

            Merci m

          • Of Course Darlin
            Auteur
            lundi 16 septembre 2019 / 17:17

            Merci ma belle

        • Prudence
          dimanche 15 septembre 2019 / 22:24

          Bonjour, j’aimerais revenir sur quelques points de ton commentaire – j’espère que tu es également ouvert à la critique qui, comme tu l’as mentionné, ne peut que te faire progresser dans ton discours et dans ta manière de t’exprimer. C’est assez long (ça pourrait être un article), mais accroche-toi, je pense que cela peut t’être bénéfique:

          – tu affirmes que tu n’as aucune relation avec le restaurant Afrodisiac, que ton commentaire n’est que le reflet de ton ressenti en tant que lecteur. Pourquoi ne t’est-il pas alors venu à l’esprit que l’article n’est que le ressenti de la blogueuse? Tu sembles offensé qu’elle ait pu penser qu’on t’avais payé pour commenter son article mais tu te permets de lui faire la même remarque… Tu sais ce qu’on dit, ne fais pas à l’autre ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse.

          – tu sembles affirmer qu’évoquer un autre restaurant quand on fait la critique d’un restaurant ne peut que signifier qu’il y a un intérêt derrière. Hmm, n’as-tu jamais entendu parler de comparaison constructive? C’est une méthode d’analyse très utile pour mettre l’accent sur les points positifs et négatifs d’un objet (à prendre dans le sens global du terme) de manière efficiente. Si je ne m’abuse, c’est une des techniques de bases enseignées en cours de français pour l’exercice de l’essai et de l’analyse de texte.

          – en ce qui concerne la demande du geste commercial, je pense que le simple fait qu’il y a eu la proposition d’une remise de 5% montre qu’effectivement, la soirée ne s’est pas déroulée comme prévue. Ou penses-tu qu’un établissement dont le but est de faire du profit proposerait une “ristourne” comme tu dis sans fondement? Vraiment? Aurais-tu par hasard déjà entendu parler de la gestion de la relation client? C’est une pratique très courante dans le monde du business, je t’invites à te renseigner et tu verras que c’est en fait assez courant – que ce soit dans un restaurant, un café ou dans une boulangerie, que lorsqu’il y a un problème, il y a un geste commercial (le terme est plus adéquat que “ristourne” dans ce cas…) pour compenser la déconvenue.

          Bon je t’avais prévenu, c’est long mais continue 🙂

          – par rapport à “cette maladie de trop de noir de vouloir toujours négocier”, je crois que ça en dit long sur toi…Négocier pour payer moins, ce n’est pas un problème de noir, c’est un trait très humain que les blancs, qui à t’en croire ne s’abaisseraient jamais à ça, ont élevé à un art qu’on appelle le capitalisme. Mais comme je l’ai dit plus haut, un geste commercial dans une logique de gestion de la relation client a été demandé, pas une “ristourne” parce que la blogueuse voulait payer moins cher.

          – en ce qui concerne ta remarque sur le moment où une qualité de blogueuse a été prononcé, je crois que tu devrais prendre une minute ou deux pour relire le passage. Premièrement, il s’agit d’un TÉMOIGNAGE, ce n’est pas Ofcoursedarlin qui a dit ça… Deuxièmement, la personne précise que lors de sa première expérience où elle a été INVITÉE DE PAR SA QUALITÉ DE BLOGUEUSE, tout s’était bien déroulé mais que lorsqu’elle est revenue en tant que cliente lambda, le traitement a été très différent, et pas de manière positive. Maintenant, en quoi est-ce médisant de critiquer une différence de traitement en fonction du statut? Et on parle pas de la différence riche/pauvre, non là on parle de différence en fonction du potentiel de publicité. Je peux t’assurer que je ne condamne pas un établissement de faire un extra effort quand il invite des influencers, au contraire, mais un bon traitement général pour toute clientèle lui sera, à long terme, beaucoup plus bénéfique (encore une fois, je te renvoie à la gestion de la relation client et aux fondements du commerce).

          On y est presque !

          – tu as écrit, je cite ” ton insidieuse comparaison avec le restaurant gastronomique “français” “. Je t’invite à nouveau à prendre une minute ou deux pour relire le passage parce que je n’ai lu aucune comparaison. Je n’ai lu que l’évocation du fait que le restaurant l’Afrodisiac n’était pas le premier choix pour la blogueuse (je crois que tu devrais vraiment revoir le concept de la comparaison car il me semble que tu es confus).

          – en ce qui concerne le soi-disant “complexe d’infériorité” que tu sembles décerner chez la blogueuse, je crois, qu’une fois encore, ça en dit long sur toi… A part le moment où elle a évoqué un “restaurant gastronomique français” en tant que premier choix, il n’a été nul part question de comparaison avec ce que fait “le blanc”. C’est trop facile de jouer cette carte et en tant qu’ “afro conscient ,grand défenseur du black business et de l’émancipation de notre communauté”, tu devrais éviter de t’abaisser à ça. Car si tu es vraiment ce que tu dis être, tu ne devrais pas suivre cette logique que tu sembles suivre qui dit que parce qu’on est noir, on ne peut pas critiquer ce que fait le noir sans se parjurer. Si tu veux l’émancipation de la communauté noire, celle-ci et toi-même devraient apprendre à accepter les critiques, à rebondir dessus pour s’améliorer. Ce n’est que comme ça que les choses pourront changer.

          – tu as écrit que le service est un “critère rationnel”. C’est exactement l’objet de l’article alors quel est ton argument ici? Tu as encore écrit je cite “il peux y avoir des service difficile partout! arrêtons de nous auto- stigmatiser !!”. A nouveau, quel est ton argument? Tu réalises que tu à détruit toute ta critique déjà bancale avec ces deux dernières phrases? Surtout que la fin, la blogueuse écrit qu’elle soutient et a toujours soutenu le black business mais que désormais elle ne soutiendra que ceux qui, à sa discrétion, en valent la peine. Où est le mal?

          Alala…je pourrais dire encore beaucoup de choses sur ton commentaire mais je vais m’arrêter là. Je pense que tu as maintenant un bon exemple de ce qu’on appelle un commentaire constructif et pertinent.
          Namasté.

          • Of Course Darlin
            Auteur
            lundi 16 septembre 2019 / 17:18

            Waouw tout est dit! Merci beaucoup 🙂

  2. Johnny BadeGuy
    lundi 16 septembre 2019 / 13:11

    Comme c’est vous qui avez mis eau dans coco là ?
    Vous avez une mauvaise expérience et vous mettez en cause tout un concept?
    Quand des whites vont chez carrefour et ont un souci ils vont chez Auchan ou leclerc non ?
    Ils se mettent pas à dire oooooooh moi je vais manger du chinois ou acheter toutes mes courses chez l’épicier du coin!!!!!.
    Vos têtes ondrait vousetes sans cerveaux, c’est cerceaux qui tournent dans ce qui vous sert de crâne ondrait.
    Moi j’irais toujours dans ce restaurant même si c’est pour me faire servir 2 heures après.

    Je prendrai le temps de voir la sœur et de lui dire ce qu’il faut changer dans son restaurant par courrier recommandé en demandant une reponse ou un appel téléphonique avant de prendre le soin de la jeter en pature sur la toile .
    Vous savez pas combien de personnes elle supporte sur ses epaules avec ses revenus que ça soit ici ou au bled ….
    Vous venez faire vos girafes aux longs coups ici, comme des personnes non concernés par les foutus difficultés que notre communauté connait.
    Oui il y a des loupés et il y en aura toujours et c’est pas en se comportant comme vous le faite que vous allez resoudre ou améliorer les choses.
    Espèces de salades sans sauces, de vinaigrette sans citron.
    Poissons sans nageoires 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

    Moi j’irai là-bas pour me faire servir le lendemain sans soucis et puis pian

    • Of Course Darlin
      Auteur
      lundi 16 septembre 2019 / 17:20

      Euh merci pour ce commentaire…éclairé
      Bon chance! #blackmediocrity

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

%d blogueurs aiment cette page :

Vous recherchiez quelque chose?